Micro aventure en Belgique : Rotselaar

Comment se sentir en vacances à moins de deux heures de chez soi.

Nous étions motivés comme jamais à prendre la route avec notre nouveau camping-car (nouveau pour nous, il a 20 ans notre Franky). Mais avant ça, on voulait le tester tout près de chez nous. Pour voir s’il tenait la route, si les filles trouvaient leur sommeil dans notre nouvelle maison roulante, et pour qu’on se familiarise avec cette nouvelle façon de voyager.

Nous avons donc décidé de partir un court weekend (obligations professionnelles obliges). Nous sommes partis 24 heures. Départ le samedi soir, et retour avant la mise au lit des filles le lendemain.

L’heure du départ

La liste était faite. Les bagages étaient prêts dans le hall d’entrée. Il suffisait de charger Franky dès que Max terminait le boulot. J’avais donné les bains aux filles afin de ne pas se tracasser avec ça pendant notre micro aventure. Elles étaient même déjà en pyjamas. On était (presque) prêts !

Bon, pour ceux qui me connaisse, être à l’heure n’est pas mon fort, donc avec une heure de retard (oupsie), nous voici sur la route. Je suis excitée comme un acarien au salon de la moquette. Ca y est, après en avoir parlé pendant des mois (merci le corona) nous passons notre premier weekend en camping-car.

La nuit

On prépare tout le nécessaire pour se faire à manger et pour dormir avant de coucher les filles (qui s’endorment super rapidement, le pied!) & on mange tranquillement.

Avant de se coucher, je sors Maïdo, notre chien, et j’en profite pour repérer les panneaux proposant différentes balades dans les environs. D’ailleurs, si vous voulez vous promener en Flandre, je vous conseille l’application Wandelknooppunt qui recense les promenades balisées à pied ou à vélo. Bon, par contre j’ai pas trouvé comment naviguer sur le site ou l’application en français… Ça nous aura fait un peu de révisions !

Que faire à Rotselaar

Avant de partir, j’avais repéré plusieurs choses à faire : le tour du point d’eau (Meer van Rotselaar) et une promenade passant par le donjon Ter Heide et un pont, le Soldatenburg.

Pour être honnête, j’ai été déçue par le pont. Google me l’avait montré sous son plus beau profil. J’ai d’ailleurs cru que nous n’étions pas au bon pont ! Mais la promenade pour y arriver, en passant par des chemins boisés, était très agréable.

L’application Wandelknooppunt nous a permis de mieux nous repérer et de suivre les chemins balisés. Mais il est tout à fait possible de s’y retrouver avec les cartes à l’entrée du domaine.

source : www.wandelknooppunt.be

Pour plus d’activités : L’espace du Domaine Ter Heide est très bien aménagé. Il y a une grande plaine de jeux, avec une tyrolienne pour les enfants et une terrasse pour boire un coup pour les parents. Le domaine permet également de se baigner et de pêcher. Nous y avons vu un bateau télécommandé (au plus grand plaisir de Max).

Les petits ponts pour pêcher, ou se poser tout en étant seuls.

Profiter du moment présent

Ce que j’adore quand on part pour un petit weekend, c’est que le temps est suspendu. Nous n’avons pas les tâches quotidiennes qui nous prennent du temps lorsqu’on est à la maison. On profite de l’instant présent.

On profite d’être ensemble, des filles, du beau temps, de la nature. Et ça fait tellement du bien ! Nous ne sommes partis que 24 heures, mais j’ai l’impression d’être partie en vacances. J’ai complètement déconnecté et j’ai rechargé mes batteries.

Suivre le rythme des bébés

Pour leur deuxième sieste, nous les avons laissé dormir dans le camping-car. Nous étions posé à l’extérieur, avec le auvent, notre table et chaises de camping et notre couverture de pique-nique. Bref, on était (très) bien.

Notre espace aménagé à l’extérieur

Après avoir mangé (note à nous-même, prendre une boite de thon qui s’ouvre toute seule OU prendre l’ouvre boite avec la prochaine fois ^^), nous avons joué une partie de Kingdomino (oui, nous aimons beaucoup les jeux de sociétés). Puisque les filles ont super bien dormi, nous avons passé le reste de leur sieste posés à lire (et j’ai terminé par un petit somme à l’ombre).

Ensuite, nous sommes repartis continuer l’exploration des environs : le donjon Ter Heide et nous nous sommes ensuite dirigé vers le centre de Rotselaar. Nous y avons vu une église et une brasserie, mais rien qui casse trois pattes et un canard.

Le Donjon Ter Heide

Il ne restait plus qu’aux filles à prendre leur gouter au camping-car. On a tout rangé, et on est partis pour être rentrés avant l’heure du coucher.

Voilà un bref résumé de notre première escapade en camping-car en famille. C’était une belle réussite, maintenant, il faut qu’on teste ça sur plusieurs jours !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires. Vous pouvez suivre nos aventures avec Franky, notre camping-car, sur Instagram @doubleaventure et je partage aussi notre quotidien avec nos jumelles de bientôt un an.

A bientôt,

Noémie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 7 =


Post comment