Comment annoncer sa grossesse

C’est un secret bien gardé au départ, mais quel plaisir d’annoncer à ses proches qu’on va devenir parents ! Max et moi avons voulu l’annoncer de différents façons. Voici donc quelques idées pour annoncer que l’on attend un bébé :

1. Un vêtement de bébé tout mignon

J’ai effectué mon test de grossesse dans l’après-midi, après ma tournée de domiciles (je suis kiné) et avant d’enchainer ma soirée au cabinet (jusque 21 heures). Pour rappel, un test de grossesse s’effectue généralement avec les premières urines du matin, ou après deux heures sans avoir bu ni uriné. Après mon passage à la pharmacie, je n’ai pas attendu le lendemain matin pour faire le test car je ne me voyais pas réveiller Max à 6h30 pour lui dire, et encore moins d’attendre toute la journée avant de l’annoncer. Le test positif a donc occupé mon esprit pendant quelques heures avant que je ne l’annonce à Max (car oui, je me suis dit que par téléphone, ça le faisait moyen …). Autant vous dire que ce soir-là, mes patients n’avaient pas mon entière attention. (Oups, je suis sûre qu’ils m’ont pardonné !)

J’ai emballé des bodies (heureux hasard, c’était un pack de deux !) et je l’ai offert à mon amoureux “un cadeau, juste comme ça”. Je vais le mettre sur le compte des hormones, mais j’ai versé ma petite larme lorsque je lui ai dit. Je lui ai montré fièrement le test (où j’avais uriné dessus quelques heures auparavant) (je l’ai toujours d’ailleurs. C’est tout de même bizarre de garder ça, mais je n’arrive pas à le jeter !)

2. Une tute cachée, mine de rien

Pour mes parents, nous avons décidé de mettre une tute sur le collier de notre chien, Maïdo. Pour ne pas que mes parents le voient directement, on a décidé de la placer après leur arrivée. Et là, ils n’ont rien vu. Mais genre, la conversation continuait, comme si de rien était. Malgré tous nos efforts pour que cela se remarque : parler du chien, le faire monter sur mes genoux, jouer avec son collier … Et puis, finalement, ma maman s’est interrompue, et m’a demandé ce que c’était que cette tute ! La surprise était réussie!

Et en plus des jumeaux ? Je leur ai montré une échographie où on voyait surtout un bébé. Mon papa m’a demandé ce qu’était la forme, juste au-dessus du bébé (il faut dire qu’à la première échographie, c’est une mini crevette sur l’imagerie !) Suprise! C’était bien un deuxième bébé !

3. Les échographies cachées sous les assiettes

Pour ma bande de copines, je voulais leur annoncer toutes ensemble, sans trop savoir comment. L’une d’elle a proposé un brunch aux alentours des 3 mois de grossesse, c’était donc l’excuse parfaite. J’ai imprimé des photos des échographies que j’ai caché sous chaque assiette. Au moment de se mettre à table, je leur ai dit de soulever l’assiette! Il y avait deux ou trois regards interrogateurs, mais la surprise fut générale. Seule l’une d’entre elles était déjà au courant, car j’avais refusé plusieurs activités et vacances proposées auparavant (des séances de sport, un voyage au Portugal au mois d’août) Afin d’éviter toute embrouille, je l’avais mise dans la confidence. Elle a bien tenu le secret !

Et en plus des jumeaux ? Etonnamment, c’est le compagnon d’une copine qui a remarqué qu’il n’avait pas la même photo que son voisin de gauche. Et, je pense, un peu pour blaguer, a sorti qu’il y en avait deux. Là, d’un ton très calme j’ai répondu que oui ! 

4. Les bodies et une date provisoire

Cette technique-là, on l’a utilisée pour ma belle-mère et son compagnon ainsi que pour ma soeur. On a donné cette photo, avec les bodies et le mois présumé d’accouchement. Les deux bodies n’ont pas mis la puce à l’oreille sur le fait qu’on attendait deux bébés, l’annonce s’est donc également faite en deux fois !

5. Le diaporama de retour de vacances

C’était au tour de mon beau-père d’apprendre la bonne nouvelle. Max étant tout juste rentré de vacances l’excuse était parfaite. Ils sont venus manger pour “voir les photos du Bénin”. A la fin du diaporama, Maxime fait mine de chipoter avec la télécommande, disant qu’il pensait avoir encore des photos, et là, BAM l’échographie à la fin du diaporama. C’est comme ça aussi qu’on l’a annoncé à mon beau-frère et ma belle-soeur.

6. Le rébus

C’est autour d’un bon repas que deux de mes beaux-frères l’ont appris, via un rébus concocté par Max. Il a aussi servi à l’annoncer à son meilleur ami et sa copine, après un diaporama (décidément) de leurs photos de vacances en Laponie et des vacances au Bénin de Max. On sent qu’ils devinent le message avant de terminer le rébus, c’est assez marrant. 

Et maintenant, les annonces qui ne se sont pas passées comme prévu …

7. Les annonces à distance

Ayant vécu un an aux Etats-Unis, et gardant de très bons contacts avec ma famille d’accueil, je l’ai annoncé par FaceTime. J’avais prévu de les rejoindre au mois d’avril, et on parlait de participer à une course de 10km. Prétextant une blessure, je leur ai dit de ne pas m’inscrire. Ma maman d’accueil a vu très clair dans mon jeu, en prévenant, autant à l’avance, que mon « entorse » n’irait pas mieux. Oups. J’ai quand même réussi à la surprendre lorsque je lui ai dit que j’attendais des jumelles !

8. Glissé dans une conversation anodine

On avait prévu de l’annoncer avec le rébus à un couple d’amis, mais c’est en préparant le repas qu’elle m’a demandé “quoi de neuf?” et que j’ai répondu, d’un calme incroyable, que j’étais enceinte. Elle a eu un petit rire, ma blague était bonne. Mais son copain a bien vu à ma tête que j’étais sérieuse, et là, Maxime m’a regardé d’un air… Genre mais qu’est-ce qui t’a pris ?? Oups. J’ai cru qu’il m’avait fait un signe que c’était le moment de le dire…

9. Le repas de famille

Maxime vient d’une famille recomposée, et nous voulions l’annoncer à toute la clique lors d’un repas de famille. Un de ses demi-frères a annulé en dernière minute, son papa avait été trop pressé et l’avait déjà dit à sa demi-soeur et un troisième vivait à l’étranger à ce moment-là. Bref, l’annonce a terminé sur le groupe familial WhatsApp. 

10. Quand l’émotion est trop forte

J’ai organisé un restaurant avec mes parents et ma grand-mère pour lui annoncer que j’étais enceinte. En arrivant, j’ai glissé un post-it dans son menu. Ca l’a boulversé, elle a versé une larme, ne s’arrêtait plus de me serrer dans les bras. Ma maman me faisait signe « deux » avec les doigts, mais je sentais que ma grand-mère devait retrouver ses esprits avant d’apprendre que ce n’était pas un troisième mais quatre arrière-petits-enfants qu’elle allait bientôt avoir ! Ayant elle-même eu des jumelles, je pense que c’était tout particulier pour elle d’avoir une de ses petites-filles qui vivait ça.

L’annonce de jumeaux

Quand ce sont des jumeaux, l’annonce est d’autant plus gaie, car nous avons chaque fois pu le faire en deux parties ! Soit en leur faisant deviner avec les échographies montrant deux poches, avec deux échographies différentes (encore chapeau à notre pote qui a remarqué qu’il n’avait pas la même écho que son voisin !), soit en expliquant que nous allions bientôt savoir LES sexes. J’ai eu quelques copines ou collègues un peu trop pressées qui, lorsque je l’ai annoncé à une tierce personne que j’étais enceinte, ont directement enchaîné en précisant qu’il y en avait deux !

Se remémorer ces annonces me donne le sourire. C’était vraiment quelque chose de particulier que de partager ce secret que l’on gardait Max et moi pendant quelques semaines. J’avais déjà tellement hâte d’être maman, mais je n’imaginais pas dans quoi nous nous embarquions !

Et vous, comment avez-vous annoncé la nouvelle ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 11 =


Post comment